Les erreurs à ne pas commettre lors d’un processus de recrutement

Les erreurs à ne pas commettre lors d’un processus de recrutement

Les erreurs à ne pas commettre lors d'un processus de recrutement

En pleine période de reprise économique, vous êtes nombreux à vouloir recruter de nouveaux talents. Cependant, que le recrutement se passe en interne ou via un cabinet externe, attirer de nouveaux talents qualifiés au détriment de vos concurrents passe par le respect de quelques règles. 

Cet article va vous permettre d’identifier les erreurs à ne pas commettre lors d’un processus de recrutement afin de les éviter.

Première erreur : ne pas communiquer en interne

Que ça soit au moment de poster votre offre d’emploi ou pendant la période des entretiens, il est très important de communiquer en interne afin d’éviter un grand nombre d’erreurs.

Avant de publier l’offre, organisez un échange entre le recruteur et la personne à la recherche d’un nouveau collaborateur. Cela permet au recruteur de comprendre au mieux les attentes du chef de service à la recherche de ce nouveau talent et d’orienter au mieux ses recherches. Cela permet également de bien définir le poste à pourvoir, les compétences indispensables et les besoins de l’entreprise afin de rendre cette offre la plus pertinente possible pour intéresser les meilleurs profils.

Pendant les entretiens, la communication entre le recruteur et la personne à la recherche d’un nouveau talent est également très importante car elle permet d’assurer un suivi et de veiller à ce que l’offre soit pertinente. Si au bout d’un certain temps, le recruteur se rend compte que l’offre n’attire pas les profils recherchés, celle ci peut être revue afin de l’optimiser.

Deuxième erreur : ignorer la contrainte temps

Recruter un nouveau collaborateur prend du temps. Ce temps varie selon le poste à pourvoir mais il n’est pas à prendre à la légère.

Pour limiter le temps de recrutement, il est important de communiquer régulièrement en interne.

Troisième erreur : croire que seul le candidat doit vous convaincre

Donner envie au futur collaborateur de venir chez vous est primordiale. Pour cela, pensez à mettre en avant les avantages du poste (des horaires flexibles par exemple) ainsi que ceux de l’entreprise (comme votre CSE) afin de donner envie à la personne de rejoindre votre équipe.

La phase de recrutement doit être une opération de séduction entre votre entreprise et le candidat.

Si vous ne prenez pas cela en compte, le profil que vous avez sélectionné pourrait aller chez l’un de vos concurrents qui a su mettre en lumière les bénéfices que ce poste peut avoir pour la personne qui l’occupera.

Erreur la plus fréquente : ne pas tenir au courant les candidats

Il est important de tenir informé les candidats tout au long du processus de recrutement. En effet, même si le candidat n’a pas été retenu pour le poste, il est nécessaire de lui indiquer les raisons pour lesquelles sa candidature n’a pas été retenue. Cela permet au candidat de s’améliorer pour ses futurs entretiens mais c’est également bénéfique pour votre entreprise. En effet, cela permet de soigner l’image de marque et la réputation. De plus, le candidat pourra être amené à recommander votre entreprise auprès d’une de ses connaissances.

 

Pour conclure, il est important de réussir à se démarquer de ses concurrents. Pour cela, il est nécessaire de savoir s’adapter davantage au candidat, d’être à son écoute et de soigner son image de marque afin de donner l’envie aux talents de postuler chez vous. 

 

Source 

Vous aimerez aussi : 

Le télétravail, facteur de coopération au travail

Découvrez également notre site internet : https://performan-ce.com/

Pour toute question ou réaction, n’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous

À propos de l’auteur

Anaelle S. administrator