Archives de catégorie ENTREPRISES

Informations obligatoires 2020 pour les entreprises

En tant qu’employeur, vous avez l’obligation d’afficher au sein de vos locaux des informations concernant vos salariés. 

Informations à afficher sur le lieu de travail

Tout d’abord, vous devez afficher les informations sur l’inspecteur du travail, c’est-à-dire indiquer :

  • Son adresse
  • Son nom et prénom
  • Son numéro de téléphone

Ensuite, vous devez afficher le numéro de téléphone du service de l’accueil téléphonique (si vous en avez un). Celui-ci sera fait pour les demandes d’information et de conseil. 

De plus, vous devez indiquer les numéros du médecin du travail et des services d’urgence ainsi que les consignes de sécurité, d’incendie et d’avertissement.

Informations à divulguer aux salariés pour les tenir informer

Vous devez également informer vos salariés et les tenir informer, en cas de changement, des informations suivantes :

  • Les horaires de travail
  • La durée des repos
  • Le nombre de repos hebdomadaire
  • Les congés payés et leur durée

Pour finir, vous devez les informer sur :

  • Le harcèlement moral
  • Le harcèlement sexuel
  • La lutte contre la discrimination 
  • L’interdiction de fumer dans les locaux
  • L’interdiction de vapoter dans les locaux

En conclusion

Il est important de tenir informer vos salariés en communicant avec eux à l’aide d’un réseau interne, d’une boite mail professionnelle, d’affiches spécifiques, etc…

SOURCE

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/la-taxe-dhabitation/

La responsabilité sociétale des entreprises : la RSE

La responsabilité sociétale des entreprises, sous l’acronyme RSE, concerne toutes les entreprises à tout moment de leur vie. Elle concerne l’environnement, les enjeux sociaux, les achats responsables, etc… 

Mais en quoi consiste-t-elle concrètement ?

Définition de la RSE

La responsabilité sociétale des entreprises est aussi appelée responsabilité sociale des entreprises. Elle est définie par la commission européenne et décernée aux entreprises ayant des préoccupations sociales et environnementales au niveau de leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. Une entreprise souhaitant pratiquer la RSE va chercher à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable. 

Qui est concerné par la RSE ?

N’importe quelle entreprise peut mettre en oeuvre une démarche RSE. Peu importe sa taille, son statut, son secteur d’activité ou ses bénéfices. 

Quel cadre réglementaire ?

Un cadre législatif et réglementaire ont été mis en place pour prendre en compte la responsabilité sociétale des entreprises

Grâce à la loi PACTE du 22 mai 2019, plusieurs dispositions sont entrées en vigueur pour renforcer le statut de RSE :

  • L’article 1833 du Code Civil a été modifié pour que l’objet social intègre la considération des enjeux sociaux et environnementaux
  • L’article 1835 du Code Civil a lui aussi été modifié pour reconnaître la possibilité aux entreprises qui le souhaitent de se doter d’une raison d’être dans leurs statuts
  • Le statut d’entreprise à mission a été créé

Une plateforme dédiée 

Une plateforme nationale a été dédiée en 2013 pour que les entreprises dialoguent entre elles et construisent des propositions ensemble sur la RSE. Elle promeut également le statut RSE, d’abord à travers les politiques publiques, et ensuite à travers le soutien aux initiatives volontaires des acteurs privés. Elle valorise les pratiques exemplaires et favorise la concertation des parties prenantes. 

PLATEFORME RSE

En conclusion

Pour conclure, toutes les entreprises peuvent mettre en place la démarche RSE. Celle-ci peut cependant induire des coûts supplémentaires à l’entreprise. Se rendre sur la plateforme dédiée permet un échange positif et des conseils

SOURCE

Cet article peut aussi vous intéresser : METTRE UN ARTICLE

La facturation électronique : le fonctionnement

La facturation électronique ou bien dématérialisée est respectueuse de l’environnement et reste un outil de simplification des relations entre vous, vos clients et vos fournisseurs. Dans tous les cas, sur les marchés publics, son usage est obligatoire pour les grandes entreprises et les PME. Concernant les TPE son usage sera obligatoire à partir du 1er janvier 2020.

Rappel de la réglementation

Au 1er janvier 2017, les grandes entreprises d’au moins 5 000 salariés ont eu l’obligation de dématérialiser leurs factures. Puis, au 1er janvier 2018, les entreprises de taille intermédiaire entre 250 et 4 999 salariés ont dû également se conformer à cette réglementation. Au 1er janvier 2019, les entreprises de 10 à 249 salariés ont dû dématérialiser leurs factures. Et pour finir, au 1er janvier 2020, ce sont les petites entreprises de moins de 10 salariés qui devront elles aussi appliquer cette réglementation.

À partir du 1er janvier 2020, toutes les entreprises qui emploient au minimum 1 salarié devront dématérialiser leurs factures. Et plus particulièrement pour déposer les factures destinées à l’État, aux collectivités territoriales et aux établissements publics. La quête du zéro papier se poursuit au cours des années. 

Facturation électronique / dématérialisée

Définition : la facturation électronique peut être en PDF et être envoyée par courriel. Les données de la facture électronique ne doivent pas être modifiables par le destinataire lorsque vous lui envoyez par courriel. Celle-ci doit être produite par un système de gestion de facture que toutes les entreprises peuvent avoir.

Plus spécifiquement au domaine public, l’entreprise fournisseur devra envoyer ensuite la facture sur la solution en ligne Chorus Pro. Chorus Pro est une solution en ligne créée par l’agence pour l’informatique financière de l’État. C’est un portail spécifiquement développé pour la facturation électronique de la sphère publique. 

Chorus Pro vous permet d’avoir accès à plusieurs fonctionnalités :

  • Le dépôt et la saisie de factures
  • Le suivi des traitements des factures
  • Ajout de pièces complémentaires nécessaires au traitement des factures
  • Consultation des engagements émis par les services de l’État

Le portail est mis à disposition gratuitement pour tous les fournisseurs de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics.

Avantage de la facturation électronique

La facturation électronique avec Chorus Pro présente de nombreux avantages, notamment en terme de : 

  • Trésorerie / financiers –> diminution de la charge associée à l’envoi, au traitement et au suivi des factures
  • Productivité –> diminution des délais de traitement 
  • Temps –> diminution du délai de transmission
  • Sécurité –> grâce à une fonctionnalité d’archivage et d’une protection complète des données
  • Transparence 
  • Protection de l’environnement –> diminution de l’empreinte carbone, augmentation de la quête du zéro papier

En conclusion

Pour conclure, lorsque vous fonctionnez avec les marchés publics vous devez impérativement dématérialiser vos factures pour être conforme à la loi.

SOURCE

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/bon-d-achat-et-cadeaux-de-noel-aux-salaries/

Recadrer un collaborateur sans le démotiver

Recadrer un collaborateur n’est pas une chose facile, il ne faut pas les démotiver. Malgré leurs erreurs à répétition, leurs désengagements ou bien leurs retards, il ne faut pas les inciter à prendre la porte. Nous allons vous donner les clés pour faire cela sans les démotiver.

Recadrer un acte de management

Recadrer est un acte fort en management. Celui-ci permet de rappeler à vos collaborateurs les règles et refixer les objectifs. Cela permet aussi de le réorienter et de le recadrer. Vous devez “remonter les bretelles” mais sans paraître autoritaire et injuste. Afin de ne pas démotiver votre collaborateur et surtout de ne pas détériorer la relation qu’il y a entre vous. Sachant que vous voulez préserver une bonne ambiance de travail ainsi qu’éviter les conflits, vous devez y aller avec douceur. Cela est difficile mais pas impossible. 

Conseils 

Ne recadrez jamais un de vos collaborateurs sous le coup de l’énervement. Même si vous êtes mal luné, en colère après tout ce qu’il a fait et que vous avez envie de lui passer un savon mais il faut que vous résistez à la tentation. Il faut tout d’abord accumuler des éléments factuels justifiables auprès de votre collaborateur.

Cependant, méfiez-vous des ragots et faites vous une opinion personnelle sur la personne ciblée. Évitez toutes les expressions du style “Il parait que” ou bien “Il me semble que”.  Si vous utilisez ces expressions, le collaborateur ciblé voudra savoir qui l’a trahi et cela nuira à l’ensemble de l’ambiance de travail. 

Il faut surtout être juste et raisonnable avec votre collaborateur. Évitez de généraliser et d’exagérer les torts du collaborateur. Les critiques non constructives emmèneront le salarié à se défendre et il va se décourager. Privilégiez une critique pour un compliment. Dès lors que vous voulez passer une critique constructive, il vous faut l’enrober de compliments. 

Expliquer les conséquences

L’entretien de recadrage doit avoir des conséquences positives sur chacun des acteurs. Prenez des engagements forts. Vous pouvez lui demander d’agir afin d’améliorer ce qui peut être changé et amélioré. Précisez lui que cela aura des conséquences disciplinaires plus lourdes avec les ressources humaines s’il ne modifie et n’améliore rien.

En conclusion

Pour conclure, dès lors que vous devez et voulez recadrer un de vos collaborateurs, car ses actes ne sont pas à la hauteur ou autres, ne le faites pas sur le coup de l’énervement. Ne le démotivez pas pour ne pas nuire à l’ambiance de travail.

SOURCE

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/trains-retardes-ou-annules-vos-droits/

LA COMMUNICATION bâtit votre image

D’abord, une communication globale permet une large visibilité et une augmentation de la notoriété. Le digital devient de plus en plus incontournable pour communiquer. À condition de faire preuve de cohérence entre vos différents supports de communication.

Auparavant, il suffisait, pour les artisans, de mettre une simple annonce dans les pages jaunes pour se faire connaître. De nos jours, le digital a pris le dessus, chaque société se doit d’être sur les réseaux sociaux.

Cependant, les professionnels du bâtiment ont malheureusement du mal à communiquer sur les réseaux. Ils sont assez réticents à ce sujet. Ils s’obstinent à faire valoir leur marque quasiment uniquement grâce à leurs affiches et banderoles extérieures.

La communication Digitale

Ensuite, nous savons que la communication digitale est importante. Lorsqu’un particulier a besoin d’un service ou d’une prestation quelconque, son réflexe sera de consulter internet. S’il trouve une société, il va l’examiner de fond en comble. Il va regarder sur les réseaux sociaux les avis des clients. 

C’est pour cela qu’il faut toujours soigner sa visibilité online. Toujours accomplir aux mieux le souhait du client pour de meilleurs avis.

Les limites de la communication digitale

La communication a plusieurs limites. Le fait d’être présent sur les réseaux sociaux et sur internet ne veut pas dire pour autant qu’on doit devenir geek. Il s’agit uniquement d’être présent là où se trouvent les potentiels clients, tout en s’adaptant aux nouveaux usages. 

Le niveau d’importance d’être référencé sur internet

Pour finir, nous savons que lorsqu’une personne veut faire un achat, elle ira sur internet. Donc si un artisan ou autre entreprise compétente n’y apparaissent pas, ils se privent d’un potentiel de prospects très important. La conséquence en est qu’ils deviennent invisibles et perdent un potentiel énorme.

Les solutions

Selon le choix de chaque dirigeant et leur budget, plusieurs possibilités s’offrent à eux. 

La première option, la moins onéreuse, est d’opter pour ouvrir un blog. La création d’un blog reprendra les informations essentielles de votre entreprise. À l’aide, bien sûr de modules intégrés sur des plateformes.

La deuxième option, est d’opter pour une page Facebook ou une page sur un autre réseau social. Ce qui permettra à l’entreprise de disposer gratuitement d’une vitrine sur internet. Elle pourra y déposer des photos, vidéos. Son e-réputation se créera toute seule grâce aux commentaires et aux avis des différents internautes. Facebook a un service de messagerie instantanée qui facilite aussi les échanges entre vos futurs clients et vous-même. Un vrai plus pour développer la proximité avec les personnes intéressées par votre activité.

La troisième et dernière option que nous pourrons vous conseiller, reste la publicité ciblée. Elle permet d’augmenter la portée et d’atteindre un objectif plus précis et un plus grand nombre de concernés. Étendre une affiche publicitaire dans la plus grande la plus proche de votre société est un des meilleurs recours.

En conclusion

Pour conclure, nous pouvons dire que la communication digitale reste très importante pour toute entreprise voulant se développer au maximum.

Source

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/developper-son-intuition/

FORMATION : Booster son entreprise

La formation est loin d’être une perte de temps. En effet, elle offre la possibilité de mieux comprendre certains enjeux. Une organisation sans faille pourrait être adoptée.

La formation sous-estimée

En 2017, seulement 2 % des dirigeants des très petites entreprises ont effectué une formation. Cette proportion est très petite. Cela démontre bien que la formation ne fait pas encore partie des préoccupations premières.

Technique de gestion évolutive

Pour l’heure, les dirigeants d’entreprise ont une manière différente de gérer leur entreprise. 

Or, l’évolution des marchés ne fait que s’intensifier. Ce qui amène à avoir une vision différente de la gestion.

Par ailleurs, superviser une entreprise sur le long terme n’est pas toujours facile. L’activité que l’on exerce peut varier et devenir moins rentable. Ainsi, les dirigeants sont amenés à effectuer des modifications sur leur manière de diriger.

Enfin, le personnel doit rester qualifié et doit pouvoir faire face aux difficultés.

Par conséquent, se former reste la meilleure solution pour faire face aux imprévus. Cela permet de mieux appréhender sa vie de patron ainsi que d’avoir un personnel compétent à toute épreuve.

Formation sur la gestion

Généralement, un dirigeant cherche à se former sur la technique de son métier et non la gestion. Et lorsqu’il se forme à la gestion, cela correspond alors à une phase de reprise d’entreprise ou de difficultés économiques.

Aussi, un dirigeant se formera dans l’urgence lorsque l’entreprise est amenée à changer. Par exemple, sur la gestion financière. Ou bien sur la gestion des ressources humaines.

En conclusion

Pour conclure, les dirigeants d’entreprise effectuent des formations dès lors qu’un problème survient. Ils se préoccupent davantage de leur métier en suivant son évolution. Or, chaque dirigeant devrait évoluer dans sa manière de manager et de faire vivre son entreprise. Pour cela, il serait indispensable d’effectuer des actions de formation.

Source

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/impot/

N’oubliez pas, nous sommes aussi un organisme de formation.

Nos formations linguistiques, managériales ou de gestion vous intéressent?

Contactez-nous https://synergypb.com/