APPRENTISSAGE : Modèle de réussite et d’emploi

APPRENTISSAGE : Modèle de réussite et d’emploi

Sur le marché de l’emploi, l’apprentissage est à nouveau en vigueur. Selon une étude, près de quatre français sur cinq conseillent à leurs enfants ou proches de choisir l’apprentissage.

Tout d’abord, 70 % des apprentis trouvent un emploi dans les sept mois suivant la fin de leur formation, constituant l’argument majeur en faveur de l’apprentissage. Ce qui n’est pas négligeable. Les 20 % restant sont généralement des apprentis qui ont continué leurs études ou qui n’ont pas validé les acquis de la formation. Moins de 10 % des apprentis ne trouvent aucun travail à la fin de leur apprentissage.

Par ailleurs, près de la moitié des apprentis est mineure, les profils varient énormément et sont très divers. 30 % des futurs apprentis viennent d’une réorientation après les études ou même après un emploi. 20 % font le choix de préparer un diplôme de niveau supérieur en alternance pour enrichir leur expérience professionnelle.

Enfin, un apprenti diplômé est un apprenti qui aura plus de chances de trouver rapidement un emploi. 56 % des diplômés de CAP trouvent un emploi après son obtention. 73 % des diplômés en bac professionnel trouvent un emploi après son obtention. Et 75 % diplômés en BTS trouvent un emploi après son obtention. Le plus gros taux d’employabilité concernant l’apprentissage est celui de l’obtention d’un BEP avec un taux de 77 % de chance d’être embauché après son obtention.

Les secteurs les plus plébiscités pour l’apprentissage

Certains secteurs restent cependant plus ouverts à l’apprentissage que d’autres. L’artisanat est le secteur le plus plébiscité et particulièrement ouvert à l’apprentissage. Les activités liées à l’alimentation sont aussi des secteurs plébiscités.

Il est à noter que 74 % des apprentis sont des hommes, principalement dans les secteurs de la boulangerie/pâtisserie, dans le BTP, l’automobile et le travail des métaux. Les femmes ne représentent donc que 26 % des apprentis et s’orientent davantage vers les soins à la personne, les fleuristeries, le textile, l’habillement, le nettoyage et le pressing. 

Pour finir

L’artisanat est un secteur propice à l’alternance et constitue aujourd’hui une nouvelle manière d’entreprendre, pour les jeunes qui veulent continuer leurs études.  À la fin de leur apprentissage, les moins de 30 ans constituent généralement des créateurs d’entreprise.

L’apprentissage est un modèle de réussite et de tremplin vers l’emploi en CDI.

https://commerce.chefdentreprise.com/Thematique/actualites-1072/Breves/Apprentissage-modele-reussite-emploi-nouveau-plebiscite-336992.htm

Cet article peut aussi vous intéresser : https://blog.performan-ce.com/teletravail/

À propos de l’auteur

Anaelle S. editor